Il meurt lentement ( Pablo Neruda)

Il meurt lentement

celui qui ne voyage pas,

celui qui ne lit pas,

celui qui n’écoute pas de musique,

celui qui ne sait pas trouver grâce à ses yeux.
Il meurt lentement

celui qui détruit son amour-propre,

celui qui ne se laisse jamais aider.
Il meurt lentement

celui qui devient esclave de l’habitude

refaisant tous les jours les mêmes chemins,

celui qui ne change jamais de repère,

ne se risque jamais à changer la couleur de ses vêtements

ou qui ne parle jamais à un inconnu.
Il meurt lentement

celui qui évite la passion et son tourbillon d’émotions,

celles qui redonnent la lumière dans les yeux et réparent les cœurs blessés.
Il meurt lentement

celui qui ne change pas de cap lorsqu’il est malheureux au travail ou en amour,

celui qui ne prend pas de risques pour réaliser ses rêves,

celui qui, pas une seule fois dans sa vie, n’a fui les conseils sensés.

Vis maintenant!
Risque toi aujourd’hui!

Agis tout de suite!

Ne te laisse pas mourir lentement!

Ne te prive pas d’être heureux!
 

Le secret du bonheur…

Le secret du bonheur , c’est l’alignement entre ce que vous pensez, ce que vous dites, et ce que vous faites. 

Gandhi

Même si j’essaie sur ce blog de développer de préférence une pensée personnelle, je suis obligé   d’admettre que certains penseurs surpassent, et de loin, la moindre de mes propositions originales. À cet égard, cette maxime de Gandhi est  particulièrement percutante et juste.

Il faut savoir partager les bonnes choses

Je partage cette pensée émise par un blog ami, et qui fait écho à mon humeur.

Source : Pensée du jour

« Tu es ce que tu t’autorises à être, rien de plus rien de moins. La limite de tes capacités, de ton potentiel s’arrête aux frontières de tes croyances. Tu es capable de ce que tu t’autorises à libérer en Toi. Voilà ce qui déterminera si dans ta vie tu excelleras ou non … Tout est une question de Choix. »

Imré Simon.