Le tribunal des mots

On aurait pu en serrer d’autres mais ces trois là sont de parfaits malfrats. On les a pris en flagrant délit, se pavanant dans un article de presse à sensation, alors qu’ils sortaient â peine d’un slogan publicitaire.

Retenez bien leur nom : Indescriptible, Inénarrable, et Incomparable. Ils forment le gang des adjectifs. Toujours occupés à se mettre au service d’écrivaillons sans imagination ni talent, ou de quelque journaliste paresseux, pressé d’obtenir un effet en peu de mots, à moindre coût, comme si on pouvait priver le lecteur d’informations essentielles. Cambrioleurs de phrases, kidnappeurs de paragraphes, ils sont capables de transformer la meilleur des proses en bouillie infâme, et méritent à ce titre un châtiment exemplaire. Leur alibi ne tient pas. Ils prétendent que Dieu les couvre car il est les trois à la fois. Ça ne l’a pas empêché de faire couler beaucoup d’encre et de sang celui-là.

En conséquence, et après courte délibération , le tribunal révolutionnaire des mots les condamne à être emputés de leur préfix. La sentence est applicable immédiatement .

Une réflexion sur “Le tribunal des mots”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s